Archives de Tag: papillon

LA DELICATESSE

Par défaut

ImageL

Un halo bleuté

Un flottement léger

Doux coton floconneux

Une lueur dans ce bleu céleste.

Elle court, elle rit, elle pleure,

Sa vie sur un fil en équilibre.

Nue, pudique, délicate.

Elle Flotte dans les nuages,

Et se laisse guider

Par cette amie invisible.

Elle est prête,

Elle a aimé de tout son coeur.

Elle se laisse porter dans ses bras,

Une plume légère,

Une phalène attirée vers cette lumière diaphane.

Plus de souffrance,

Plus de tristesse,

Elle chante, elle rit,

Elle vit.

MC Eguimendia le 11 Novembre 2013.

LE CHAT AU DOUX REGARD

Image

LE CHAT AU DOUX REGARD

Un chat de passage
Abandonné dans sa jeunesse
Se prit d’amitié d’un papillon.
Un beau chat roux
Au doux regard
Tendre et félin,
Ronronnant à la moindre caresse.
Un amour de chat,
Ne quittant pas des yeux
Son papillon volage.
Les jours s’en vont
Les semaines passent.
Patiemment, il attend
Le retour de son papillon
Parti butiner en quelques lieues.
Il reviendra, il le sait,
Il l’aime d’un amour tendre,
Passionné.
Il attend son papillon volage,
Sa confiance en lui demeure
Pour l’éternité.

MC Eguimendia 26 Juillet 2013

Le compte du temps

Image

Le compte du temps

Un chat fort expérimenté
Ayant parcouru le monde
Et dont le savoir est évident
Vivait tranquillement.
Il s’était pris d’affection
Pour un oiseau de paradis,
Une bête estimable
Dont l’intelligence le charmait.
Ses griffes l’entouraient, le pautraient,
Sans lui donner de blessures.
Car la musique de sa voix
Le captivait et l’inspirait.
Un papillon se posa
Malencontreusement près du chat,
Qui intrigué, se réjouit.
Ses préjugés envers cet insecte s’évanouirent.
Il se dit qu’une telle rencontre
Est prétexte à s’adonner
A un tout nouveau jeu.
Le jeu du chat et de la souris
Etant révolu.
Sa prévenance est alors considérable
Et remplie de petites attentions.
L’oiseau, se voyant écarté,
N’apprécie pas cette créature volante.
Il devient aussi son compagnon,
Un peu cynique et plein d’humour.
Le papillon étant éphémère,
Poète à ses heures,
Se laisse bercer par ces paroles harmonieuses.
Il n’écoute plus la brise du vent
Qui lui souffle de fuir.
Son temps est compté.

MC Eguimendia 23 Juillet 2013