Archives Mensuelles: mai 2014

LE PORTAIL DE LA VIE

Par défaut

Image

Le portail de la vie s’ouvre sur des jours incertains

Des jours heureux

Des gens rencontrés par hasard

Des rencontres sans lendemain, parfois.

Tous ces gens qui passent et ne s’arrêtent pas,

Ne vous regardent pas.

Une foule de personnes

Comme dessinée sur une toile.

Une foule mouvante, et pourtant sans vie.

Tous ces êtres humains qui marchent,

Avancent vers un endroit……….Mais lequel ?

Ils bousculent ceux qui se trouvent sur leur passage,

D’un coup de coude,

Sans même perdre le temps de s’excuser…………

Le temps passe si vite,

Il faut le rattraper,

Et surtout ne pas le laisser s’échapper !

Englouti dans ce milieu

Comme dans un tas de couleurs éparpillées sur la toile.

Aucune parole,

Aucun signe de vie,

Si ce n’est que ces couleurs bougent,

Et qu’elles se déplacent dans un brouhaha assourdissant.

On ne peut les retenir pour les découvrir,

Apprendre à les aimer.

Elles fuient, elles courent presque !

Peut-on y déceler le sens du mot Amour ?

Pour qu’enfin cette mouvance colorée puisse se poser sur le tableau

Comme une ambiance chaleureuse,

Et que toutes ces couleurs puissent illuminer 

De vie un petit coin de notre coeur.

Cette vie qui veut rester éternelle même si le corps est déjà mort.

 

 © Marie -Claude EGUIMENDIA le 30 Mai 2014

 

Publicités

UN LIVRE SUR LE SABLE

Par défaut

Image

Un livre sur la plage oublié sur le sable, me tend les bras de ses pages ouvertes.

Mérite-t’il d’être lu, d’être ramassé ?

Me racontera-t’il des horreurs ou des histoires joyeuses ? Quel est l’auteur ?

Me satisfera-t’il ou m’induira-t’il vers de sombres pressentiments ?

Un livre oublié n’est pas un livre choisi. Peut-être que lui m’a choisi ! Se trouvant là au cours de ma promenade………

Ses pages dansent au moindre souffle marin. Il est là comme un trésor à peine découvert. Et ma curiosité éveillée me titille pour que je le saisisse. Ce bien précieux offert par hasard………..

Une sorte de rencontre littéraire, une ouverture d’esprit et d’aventure.

Je suis émerveillée, et même s’il ne m’apporte pas la joie escomptée, je serai heureuse d’avoir connue cet agréable moment.

J’aurais partagé des récits inédits qui auront comblé une partie de mon coeur.

Le vent et le sable s’amusent à feuilleter les pages pour me décider à emporter cet ouvrage lu et peut-être relu.

Il semble me faire un signe, et un seul mot  » Amour  » me pousse enfin à le saisir et à l’enfouir dans ma poche. Son contact me procure un tel plaisir que j’ai hâte à le lire.

Je continue mon chemin. Mes pas dans le sable laissent l’empreinte d’un jour de bonheur.

Car le livre est une personne qui partage un petit coin de son âme pour le plaisir de celui qui a réussi à le comprendre.

 

@MC EGUIMENDIA le 8 Mai 2014